Costumier

Le costumier

 

 Nouveau regard sur le costumier, ce métier d’art à l’ombre des comédiens

  

Au théâtre, à l’opéra ou encore au cinéma, on admire souvent ces épatantes tenues qui reflètent si bien la psychologie et les émotions des personnages. Derrière toute cette élégance, de l’autre côté du rideau, se cache le costumier.

 

C’est ce métier d’art que les élèves du collège Pierre Donzelot à Limoges ont décidé de montrer en vidéo pour leur projet de découverte professionnelle.

 

Visionnez la vidéo « Nouveau regard sur le costumier » et plongez au coeur d’un métier d’art passionnant

 

 

Un métier d’art qui fait rêver

 

Rechercher un tissu particulier, coudre le corset d’une robe, raccourcir un manteau : c’est le quotidien de Julien, costumier et véritable amoureux de la couture.

 

costumier métier spectacle« J’ai commencé à faire du costume il y a une dizaine d’années, par hasard, alors que j’étais comédien. C’est en découvrant le métier que la passion m’a pris et que j’ai décidé de ne faire plus que cela. »

Julien, costumier

 

Pour ce jeune artiste qui manie les ciseaux et les épingles avec une grande agilité, ce métier d’art contribue à créer « de la magie sur scène ».

 

 

Entrez dans la loge du costumier

 

Le costumier travaille à partir des croquis fournis par le créateur des costumes.

Une fois ces documents en main, il s’attelle à la compréhension du dessin : voir comment est conçu le costume (techniquement parlant) et définir sa forme exacte.

Viennent ensuite les patrons, les tissus, l’assemblage des pièces, l’essayage des tenues par les comédiens et les éventuelles retouches.

Vous l’avez compris, le costumier est au coeur du processus de fabrication de couture et exerce un métier d’art au contact de nombreuses personnes (concepteur de costumes, metteur en scène, décorateur, comédiens).

Polyvalence, créativité et goût du travail en équipe sont donc fortement exigés !

 

 

Les formations professionnelles pour devenir costumier

 

Vous êtes manuel, organisé et avez un goût prononcé pour les spectacles ? Vous avez un bon sens de la communication et êtes doué pour la couture ?

 

Sachez qu’il existe de nombreuses formations pouvant vous mener au métier de costumier :

 

un CAP métiers de la mode/vêtements fou après la 3e (ce diplôme seul ne suffit pas)

un Diplôme de Technicien des Métiers du Spectacle (DTMS) option techniques de l’habillage – accessible sans le bac

un Diplôme des Métiers d’Art (DMA) costumier réalisateur ou un BTS design de mode, textile et environnement – accessible après le bac

une formation dans une école spécialisée, comme l’ENSATT de Lyon par exemple.

 

Quelle que soit la formation que vous choisirez, vous aurez toujours au programme : de l’histoire de l’art et du costume, des arts appliqués, de l’histoire du spectacle vivant et de l’expression plastique, sans oublier les enseignements généraux (expression française et littérature dramatique, langues vivantes, économie/gestion, sécurité/législation).

 

Julien vit aujourd’hui de sa passion. Si cette découverte professionnelle vous a convaincu, n’hésitez plus et faites comme lui : devenez costumier !

 

Des dizaines d'autres métiers pour rêver sur Le Canal des Métiers 

 
 
  • les 4 étapes pour participer au concours

 

 

 

  • nos partenaires

 

 

 

  • Projets en compétition l'an dernier
 2124 établissements
 7901 enseignants
 59225 élèves
 2324 dossiers